Distributeurs vrac en libre service

Une solution écologique et économique

borne1Ekoverde proposera de réintégrer les principes du vrac et de la consigne pour l’approvisionnement du consommateur en produits d’entretien (pour son véhicule et sa maison) et en eau (plate ou gazeuse et purifiée), il permet ainsi de supprimer les emballages sur les produits liquides. En favorisant le réemploi des flacons, le consommateur peut donc directement remplir son contenant original avec une nouvelle dose de produit au lieu d’acheter à chaque fois un nouvel emballage. Pour l’eau ce sera encore plus simple : une fontaine avec un choix entre eau plate ou eau gazeuse.

Ce concept permettra au consommateur de changer son comportement en revenant avec son emballage et d’améliorer son pouvoir d’achat tout en agissant en faveur de l’environnement.

Ce procédé donne également la liberté au consommateur de choisir la quantité exacte désirée permettant ainsi de répondre au mieux à ses besoins.

De plus en plus de français sont sensibles au développement durable et attendent que les entreprises s’impliquent (Ethic- ity). Ils souhaitent majoritairement (80%) que la quantité d’emballages diminue (Natural Market).

Le principal bénéfice reconnu et vérifié du vrac est la suppression des emballages primaires et secondaires.

Au compteur, l’initiative Italienne a permis d’économiser 280 000 bouteilles plastiques en un an sur une région quasi équivalente aux Pays de La Loire : le Piémont (Turin). Cette réduction du poids des emballages a un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre, sur la consommation d’énergie (production, transport, recyclage…) et sur la quantité de matières premières prélevées.

Ce concept permet de réduire les déchets et donc de rassurer le consommateur inquiet du débordement de ses poubelles. Le trop d’emballage est une problématique très spontanée, très irritante et très envahissante, mais qui génère un sentiment d’incompréhension, voire de frustration envers les in- dustriels car il est possible de « faire autrement ».

Ce concept rend également accessible l’achat de produits « supérieurs en terme de qualité et d’impact sur la santé » comme les produits bio et multi-usages ainsi qu’une eau au moins équivalente en goût et en qualité à l’eau minérale en bouteille.

La présentation de la distribution automatique est accueillie très positivement et vue comme une solution de « son temps » et « sur le bon chemin ».

Elle apparaît comme simple et rapide d’utilisation et permet de moduler son achat à la demande selon son budget et ses vrais besoins.